3 janvier 2018

Ça peut servir

Moins d’efforts pour des bonnes résolutions qui durent

Les cours de yoga qui se remplissent de volontaires motivés en janvier se retrouvent parfois pratiquement dépeuplés en février. Si tenir ses bonnes résolutions est compliqué, c’est qu’on les fait trop reposer sur le pouvoir de la volonté. Or c’est épuisant, constate dans le New York Magazine Jeff Wise, journaliste spécialiste des questions de psychologie. Il recommande de privilégier des changements de comportement qui demandent peu d’efforts. Vous souhaitez arrêter de vous gaver de sucreries ? Commencez par acheter des friandises moins sucrées, un peu moins attirantes, qui vous permettront de continuer à céder à la tentation sans vous faire autant de tort, puis passez progressivement à des en-cas plus sains. La logique est la même si vous voulez vous mettre au sport : lancez-vous d’abord dans des séances courtes et faciles.