12 janvier 2018

C'est leur avis

L’opportunisme diplomatique d’Emmanuel Macron

L’éditorialiste politique du Financial Times Philip Stephens considère qu’Emmanuel Macron profite des difficultés de politique intérieure d’Angela Merkel pour représenter l’Europe auprès de la Chine et mettre en avant les intérêts de la France [€].

« Cette semaine a vu M. Macron se mettre en avant sur la scène internationale durant une visite d’État en Chine. L’Europe est de retour, a-t-il dit à son hôte, Xi Jinping. Il n’était pas nécessaire d’ajouter que par “Europe”, il entendait “la France”. Que ce soit avec Donald Trump, Vladimir Poutine ou M. Xi, le jeune M. Macron est devenu maître dans les rencontres internationales. Nullement intimidé, il enroule le drapeau européen autour des intérêts français. […] L’énergie diplomatique de Paris contraste avec l’immobilisme de Berlin. Généralement c’est Angela Merkel qui parle pour l’Europe à Pékin. Depuis l’élection de septembre, elle est coincée – elle reprenait cette semaine ses efforts pour obtenir une majorité de gouvernement au Bundestag. » Philip Stephens