16 janvier 2018

C'est leur avis

Les enseignements de l’affaire Lactalis

Les entreprises de la grande distribution ont promis la semaine dernière au gouvernement de mettre en place un logiciel bloquant le passage en caisse des produits infantiles Lactalis retirés du marché. Cela incite l’éditorialiste des Échos Jean-Marc Vittori à trouver des points positifs à la crise.

« Paradoxalement, la crise Lactalis révèle aussi les progrès déjà accomplis. Dans la connaissance, d’abord : une épidémie limitée peut être détectée. Des analyses de bactéries permettent d’en pointer l’origine. Dans l’information ensuite : cette connaissance peut être mise à la disposition du plus grand nombre pour limiter les risques. Dans l’action enfin : les codes-barres peuvent être utilisés pour bloquer en caisse les produits défectueux. Les distributeurs pourraient envoyer des textos aux clients qui en ont auparavant acheté. Très efficace pour vendre, le ciblage du consommateur peut être tout aussi efficace pour protéger. Demain, Big Brother ne se contentera pas de vous regarder, il pourra aussi vous sauver. Si vous acceptez de lui confier vos données. » Jean-Marc Vittori