23 janvier 2018

C'est leur avis

L’Allemagne condamnée à l’impasse politique

Les délégués du Parti social-démocrate allemand ont accepté dimanche la perspective d’un accord de gouvernement avec l’alliance de droite CDU/CSU. Jochen Bittner, journaliste pour l’hebdomadaire allemand Die Zeit, considère dans le New York Times qu’une nouvelle coalition n’offrirait aucune garantie d’un retour à la stabilité politique.

« Quel que soit le résultat dans les prochaines semaines des négociations entre Mme Merkel et Martin Schulz, le leader des sociaux-démocrates, le gouvernement qu’ils formeraient est voué à être le plus faible et le plus instable que l’Allemagne ait eu pendant des décennies. Les sociaux-démocrates (centre gauche) sont au milieu d’une crise existentielle et plusieurs factions au sein du parti continueront de craindre qu’une nouvelle coalition les éloigne d’une nécessaire réflexion sur leur identité. Le deuxième facteur d’insécurité, plus important encore, est la chancelière elle-même. […] Le message de Mme Merkel s’est perdu sur de nombreux sujets. Il n’y a aucune raison de croire que cela changera dans une coalition branlante avec les sociaux-démocrates. » Jochen Bittner