• Mouvement des surveillants de prison. Après consultation de ses adhérents, l’Ufap-Unsa, premier syndicat chez les surveillants de prison (avec 40 % des voix aux dernières élections professionnelles), a affirmé qu’il signerait le projet d’accord proposé hier par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. Le ministère a annoncé que le projet serait appliqué « rapidement ». Il prévoit la création de 1 100 emplois, un meilleur équipement du personnel et la prise en charge des détenus dangereux ou radicalisés « dans des quartiers totalement étanches ».

  • Route de la ZAD. La préfète de la région Pays de la Loire a déclaré ce matin que la route départementale 281, qui traverse la zone de Notre-Dame-des-Landes, avait été « dégagée » par les occupants du site. Le président du Conseil départemental, qui avait fait fermer la route par mesure de sécurité en 2013, a annoncé mardi qu’elle ne rouvrirait que dans plusieurs semaines, après un audit de son état.

  • Attentats du 13 novembre 2015. Le parquet fédéral belge a annoncé avoir remis aux autorités françaises Mohammed Bakkali, soupçonné d’avoir participé à l’organisation des attentats du 13 novembre 2015 et de l’attaque manquée dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris en août 2015. La justice française l’a mis en examen dans l’après-midi entre autres pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

  • Pas de candidat de coalition au Venezuela. La Cour suprême du Venezuela a interdit hier soir à la coalition d’opposition vénézuélienne de présenter un candidat unique à la prochaine élection présidentielle au motif qu’il ne pouvait pas être affilié à plusieurs partis à la fois. Le président sortant Nicolas Maduro a annoncé mardi son intention de briguer un nouveau mandat lors de la prochaine élection présidentielle avancée à fin avril au plus tard.