26 janvier 2018

C'est leur avis

Un État kurde ne menace pas nécessairement la Turquie

L’écrivain turc Nedim Gürsel remet en question, dans une tribune publiée dans Libération, le besoin de la Turquie de se protéger face aux territoires kurdes, qui a motivé le lancement samedi d’une offensive vers Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie.

« Je constate avec grande amertume que les dirigeants politiques de mon pays, qu’ils soient au gouvernement ou dans l’opposition, sont tous devenus des va-t-en-guerre. Ils prétendent que cette opération militaire de grande envergure est une nécessité pour l’existence, voire la survie de la Turquie, ce qui reste à prouver. Pour quelle raison la création d’un État kurde indépendant en dehors des frontières de la Turquie serait une menace si celui-ci respecte la démocratie et s’il est pacifique ? Ce n’est pas à Ankara de décider du sort du peuple kurde, qui a aussi des revendications légitimes en Turquie. » Nedim Gürsel