• Transition post-Brexit. Réunis à Bruxelles, les ministres des Affaires européennes de l’Union européenne sont convenus d’accorder au Royaume-Uni une période de transition de 21 mois à l’issue du Brexit, prévu pour fin mars 2019, a annoncé sur Twitter Sabine Weyand, négociatrice de l’UE au côté de Michel Barnier. Cette période de transition doit permettre au Royaume-Uni de continuer à bénéficier d’un accès au marché intérieur européen et des accords commerciaux signés par l’UE, mais sans participer à la prise de décisions.

  • Record de pluies. La quantité cumulée de pluie pour la période allant de début décembre à fin janvier a atteint un record depuis les premiers relevés réalisés par Météo-France en 1959, a déclaré l’établissement public, alors que le mois de janvier n’est pas encore terminé. Les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté sont celles qui ont connu la plus forte pluviométrie.

  • Candidats à la tête du PS. La commission d’organisation du congrès du Parti socialiste a annoncé samedi que quatre candidats étaient retenus pour briguer le poste de premier secrétaire du PS : le président du groupe à l’Assemblée nationale, Olivier Faure, le député de la Sarthe Stéphane Le Foll, le député du Val-de-Marne Luc Carvounas et le député européen Emmanuel Maurel. La candidature de Delphine Batho n’a pas été validée, car elle n’a pas réussi à recueillir 16 parrainages de membres du Conseil national du parti.

  • Le gouvernement soutient Darmanin. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a affirmé samedi que le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, avait « toute sa confiance », malgré une accusation de viol dont il fait l’objet. Le journal Le Monde a révélé plus tôt dans la journée que le parquet de Paris avait ouvert la semaine dernière une enquête préliminaire visant Gérald Darmanin, contre lequel une femme a déposé plainte pour des faits remontant à 2009.

  • Affrontements entre alliés au Yémen. Au moins une vingtaine de personnes ont été tuées et une centaine blessées hier et aujourd’hui, selon l’agence de presse officielle yéménite Saba, dans des affrontements à Aden, dans le sud du Yémen, entre les forces gouvernementales et des combattants séparatistes. Soutenus par les Émirats arabes unis, ces derniers accusent le gouvernement de corruption et exigent sa démission.