• Affaire Lactalis. Le fabricant de produits laitiers Lactalis a annoncé la fermeture définitive de l’une des deux tours de séchage de son usine de Craon, en Mayenne, après l’avoir identifiée comme le foyer de la contamination à la salmonelle (une bactérie) de certains de ses laits infantiles. La souche de salmonelle à l’origine de la contamination de 37 nourrissons en 2017 est la même que celle qui en avait affecté 140 en 2005 et 25 entre 2006 et 2016, selon l’Institut Pasteur, une fondation privée spécialisée dans la recherche contre les maladies infectieuses.

  • Accidents de la route. 3 693 personnes ont été tuées dans des accidents de la route en France en 2017, soit 45 de moins qu’en 2016, selon des chiffres publiés par la Sécurité routière. Le nombre d’accidents ayant entraîné des blessures ou la mort est cependant en hausse de 2 %.

  • Désaccord entre TF1 et Orange. Le groupe de télévision TF1 a déclaré que l’opérateur de télécommunications Orange n’était plus autorisé depuis ce matin à vendre à ses abonnés les chaînes du groupe et MyTF1, son service de replay (télévision de rattrapage). TF1 explique ne pas avoir trouvé d’accord commercial avec Orange et rappelle y être parvenu avec Altice-SFR en novembre 2017 et Bouygues Telecom en janvier 2018.

  • Sportifs russes et dopage. Le Tribunal arbitral du sport (TAS), une institution internationale indépendante, a annulé les sanctions prises contre 28 sportifs russes suspendus à vie pour dopage par le Comité international olympique en novembre et décembre. Le TAS a estimé que les preuves étaient « insuffisantes » pour démontrer qu’ils avaient violé les règles antidopage, mais a maintenu une partie des sanctions infligées à 11 autres sportifs russes qui l’avaient saisi.