Nicolas Cage omniprésent. Des internautes se sont amusés à utiliser une intelligence artificielle qui permet d’insérer un visage sur celui d’un autre dans une vidéo pour faire apparaître Nicolas Cage dans leurs films préférés. Le voici en James Bond ou Lois Lane, pour un résultat aussi drôle que bluffant.

Thon rouge. Pour satisfaire la demande, des élevages de thon rouge voient le jour le long des côtes japonaises. Les Échos Week-end racontent de manière captivante l’engouement pour ce poisson, longtemps dédaigné, au Japon. On apprend notamment comment les thons pêchés au large du Canada ont servi à remplir dans les années 1970 les avions-cargos chargés de produits électroniques grand public à l’aller vers les États-Unis et vides au retour.

Balance Woody. Dans sa chronique Tutotal diffusée cette semaine, l’émission d’Arte « Personne ne bouge » commente avec un second degré prononcé la bande-annonce du nouveau film de Woody Allen sorti mercredi, « Wonder Wheel », par l’intermédiaire d’une vidéo d’un homme grincheux qui enseigne l’art de la balançoire. Ses propos dérapent rapidement vers une critique du puritanisme (« On ne peut plus rien dire ») et autres vacheries à l’égard du mouvement de libération de la parole des femmes. « Eh bah voilà, je me balance tout seul. »

Descente en luge. Journaliste au Washington Post, Sarah Larimer se décrit comme une « athlète médiocre », mais s’est pourtant lancé un défi : emprunter le circuit de luge utilisé lors des Jeux olympiques de Lake Placid, aux États-Unis en 1980. Elle raconte ses préparatifs et comment elle a vaincu sa peur dans une vidéo. Une caméra fixée à sa tenue montre sa descente vertigineuse.