• Accord de coalition en Allemagne. Le parti chrétien-démocrate CDU de la chancelière allemande Angela Merkel, son allié bavarois CSU et le parti social-démocrate SPD se sont mis d’accord sur un « contrat de coalition » pour former un nouveau gouvernement, quatre mois après les élections fédérales remportées par la CDU. La direction du SPD doit encore faire voter l’accord par ses adhérents.

  • Rebond du Dow Jones. Le Dow Jones, principal indice de la Bourse de New York, a regagné 2,3 %, hier, après les fortes baisses enregistrées depuis la fin de la semaine dernière. La Bourse de Paris a terminé cet après-midi sa séance en hausse de 1,82 %.

  • Les transports perturbés par la neige. Les réseaux ferroviaire, routier et aérien ainsi que l’ensemble des transports publics franciliens connaissent depuis hier après-midi de fortes perturbations à cause des chutes de neige dans le centre-ouest de la France entraînant des retards et des interruptions de service. Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, interrogé par RTL sur le manque d’informations apportées aux usagers des transports, a mis en avant « une situation exceptionnelle » et la difficulté à anticiper le niveau des chutes de neige.

  • Une journée « sans département » contre le Grand Paris. Cinq conseils départementaux franciliens, ceux du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis, des Yvelines, du Val-d’Oise et des Hauts-de-Seine ont fermé plusieurs de leurs services pour manifester leur crainte d’une suppression de leurs départements. Pendant la campagne pour l’élection présidentielle, Emmanuel Macron avait proposé de supprimer les départements dans les zones les plus urbanisées afin de réaliser des économies.

  • Le déficit commercial français s’est creusé en 2017. La France a importé 62,3 milliards d’euros de biens et services de plus qu’elle n’en a exportés en 2017. Le déficit commercial, en hausse de 22 % par rapport à 2016, repose, selon l’administration des douanes, en grande partie sur l’augmentation du coût de l’énergie, liée à la remontée des cours du pétrole.

  • Violences en ligne. Un rapport du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE), une instance consultative placée auprès du Premier ministre, accuse Facebook, Twitter et YouTube d’avoir une modération « insuffisamment exigeante » et « aléatoire » des messages violents envers les femmes, après avoir testé leur service de signalement. Les auteurs du rapport reprochent notamment à YouTube de n’avoir supprimé aucun des contenus insultants, menaçants ou constituant une forme de harcèlement moral ou sexuel envers des femmes qu’ils lui avaient signalé.