15 février 2018

Ça alors

Les touristes chinois priés de respecter l’Antarctique

Les touristes et opérateurs de voyage chinois prévoyant des séjours en Antarctique doivent réduire leur impact sur l’environnement du continent, selon de nouvelles règles édictées par le gouvernement chinois entrées en vigueur la semaine dernière. Ils ont l’interdiction d’introduire des produits polluants, de rapporter des éléments naturels ou de laisser des déchets solides. En cas d’infraction, ils risquent jusqu’à trois ans d’interdiction de se rendre sur place. La Chine faisait partie des quatre derniers pays signataires du traité sur l’Antarctique, entré en vigueur en 1961 et réglementant l’accès au continent, à ne pas avoir publié de règles encadrant le comportement de ses ressortissants sur place. Les Chinois représentent la deuxième nationalité de touristes visitant le continent, derrière les Américains. De novembre 2016 à mars 2017, ils étaient 5 286 pour un total de 44 300 touristes, selon l’Association internationale des agences de voyage en Antarctique.