21 février 2018

Ça peut servir

Manger moins vite pour manger moins

« Il faut environ 30 minutes au corps pour qu’il s’aperçoive qu’il n’a plus faim », explique à Madame Figaro le chercheur en nutrition Gilles Mithieux. C’est le temps qu’il faut pour que l’information soit transmise depuis les hormones présentes dans l’intestin grêle jusqu’à l’hypothalamus, une région située à la base du cerveau qui régit le sentiment de satiété. Si vous avalez votre repas trop vite, vous risquez d’avoir le sentiment de ne pas avoir assez mangé. Et de vous resservir, au détriment de votre estomac. Dans le même article de Madame Figaro, la diététicienne nutritionniste Laetitia Suissa recommande donc de faire des pauses au cours du repas, « en parlant ou en se demandant si l’on a encore faim, par exemple ».