22 février 2018

C'est leur avis

Un projet de loi pour plaire à l’opinion

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a présenté hier en Conseil des ministres son projet de loi sur l’asile et l’immigration. Interrogé par Le Monde, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, estime que le gouvernement cède à la pression de l’opinion publique.

« Nous devons la vérité au pays : la situation n’appelle pas de loi nouvelle. Le solde migratoire reste le même depuis des années, comme le montrent les données de l’Ined (Institut national d’études démographiques) et de l’Insee. Le nombre d’entrées et de sorties varie légèrement d’une année sur l’autre, mais ne s’apparente en rien à une “crise” qui nécessiterait de légiférer rapidement. Ce qui m’oblige à conclure que ce texte n’a pas été écrit par un besoin de la société, mais pour répondre à l’opinion publique, qui veut sans cesse alimenter de carburant législatif ou réglementaire la chaudière de l’exaspération. » Jacques Toubon