24 février 2018

Ça veut dire quoi

Mécanisme européen de stabilité

Réunis lundi, les ministres des Finances de la zone euro ont discuté d’un renforcement du Mécanisme européen de stabilité (MES) que la Commission européenne a proposé en décembre de transformer en Fonds monétaire européen doté de compétences élargies. Créé en 2012, le MES est une institution financière internationale permettant d’accorder des prêts aux États membres de la zone euro confrontés à des difficultés financières. Il est issu de deux dispositifs temporaires mis en place en mai 2010 pour éviter à la Grèce un défaut de paiement. Il est venu en aide à l’Irlande, à Chypre, à l’Espagne et à la Grèce, dont il est de loin le premier créancier. Pour chaque plan d’aide, il exige généralement la mise en place de réformes permettant des économies budgétaires. Installé à Luxembourg et dirigé par un conseil composé des ministres des Finances des pays de la zone euro, il dispose de 80 milliards d’euros apportés par les États membres et d’une capacité de prêt de 620 milliards d’euros supplémentaires qu’ils s’engagent à fournir en cas de besoin.