6 mars 2018

Tout s'explique

Différend entre TF1 et les diffuseurs Canal+, Orange et Free

Qu’est-ce qui oppose plusieurs diffuseurs à TF1 ?

Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a déclaré aujourd’hui dans Le Figaro qu’il était « prêt à couper TF1 » et toutes les chaînes du groupe (LCI, TF1 Séries, TMC, TFX) aux abonnés de sa box TV et internet. Depuis jeudi, le groupe Canal+ a interrompu la diffusion des chaînes du groupe TF1. Ce dernier réclame aux diffuseurs comme Orange, Free et Canal+, une rémunération en échange de la diffusion de ses chaînes auprès de leurs abonnés. Les diffuseurs refusent les conditions proposées par TF1. Free a menacé hier d’interrompre l’accès aux chaînes du groupe d’ici la fin de la semaine, au cas où TF1 n’accepterait pas une nouvelle offre proposée ce matin, selon Le Parisien. Les opérateurs Bouygues et SFR ont signé, respectivement en janvier et en novembre, un nouvel accord de diffusion avec une augmentation des droits payés à TF1.

Les abonnés à Canal n’ont-ils plus accès à TF1 ?

Les abonnés à Canal, l’offre télévisuelle du groupe Canal+, peuvent continuer à regarder les chaînes du groupe TF1 en passant par la TNT ou par Internet. Dans le premier cas, ils doivent éteindre leur box Canal et accéder à la chaîne via un boîtier TNT ou via un téléviseur possédant un décodeur TNT intégré, comme c’est le cas sur les modèles récents. Mais cet accès est compromis si les abonnés ne disposent ni de l’un ni de l’autre ou bien s’ils se situent dans une zone blanche qui ne reçoit pas la TNT. Il est toujours possible d’accéder aux chaînes du groupe TF1 par Internet, sur le site MyTF1, ainsi que sur l’application du même nom, ou via des applications qui permettent de regarder en direct et en streaming les chaînes de télévision gratuites, comme Molotov ou ZedTV.

Comment se porte le groupe TF1 ?

Ce week-end, TF1 a enregistré une baisse significative de ses audiences, avec 900 000 spectateurs de moins pour son émission phare « The Voice », diffusée samedi soir. La chaîne a toutefois déclaré au Figaro qu’il s’agissait d’une « baisse mécanique » compensée par une progression de la consommation de la télévision de rattrapage (replay) depuis jeudi. Selon Médiamétrie, une société spécialisée dans les mesures d’audience, TF1 demeure la chaîne la plus regardée de la télévision française. Elle a enregistré en février les 20 meilleures audiences du mois et rassemblé 52,9 millions de téléspectateurs. L’an dernier, le groupe TF1 a réalisé 2,12 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 3 % par rapport à 2016, avec un bénéfice net de 136 millions d’euros. L’activité publicitaire contribue à près de trois quarts de ses revenus.