6 mars 2018

C'est leur avis

Les formations politiques fracturées sur l’UE

Après l’accord de coalition validé en Allemagne et les élections législatives en Italie dimanche, marquées par l’émergence du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue, le journaliste de Libération Jean Quatremer rappelle que la plupart des formations politiques sont divisées en leur sein sur l’UE.

« À la bonne nouvelle venue d’Allemagne, un accord de grande coalition aux accents europhiles entre chrétiens-démocrates et sociaux-démocrates, a succédé la mauvaise, venue d’Italie, où les partis eurosceptiques et europhobes ont largement gagné les élections. […] Il faut cependant se méfier des clichés. Il n’y a pas d’un côté les gentils fédéralistes européens, le couple franco-allemand, face aux méchants souverainistes en Italie, dans les pays d’Europe de l’Est ou du Nord. La question européenne divise la plupart des familles politiques du Vieux Continent. Ainsi, le Mouvement 5 étoiles est multiforme et les europhiles y sont nombreux. […] À l’inverse, on aurait tort de croire que la GroKo (Grosse Koalition) allemande est alignée sur les idées françaises en matière d’approfondissement de l’Union. » Jean Quatremer