7 mars 2018

Ça alors

Des horloges retardées par le Kosovo

Avez-vous remarqué que l’horloge de votre radio-réveil ou de votre four a pris 6 minutes de retard depuis mi-janvier ? Cette situation est due à un problème politique entre le Kosovo et la Serbie. Depuis 1999, le marché intérieur de l’électricité européen, qui comprend près de 30 pays, oblige ses membres à synchroniser leur production d’électricité sur une fréquence de 50 hertz. Or, depuis mi-janvier, celle-ci se situe autour de 49,996 hertz, selon l’Entso-E, une association qui réunit les fournisseurs d’électricité de 25 pays. La baisse de la fréquence est due à une diminution de la production d’électricité au Kosovo. Le pays cherche à faire pression pour intégrer l’Entso-E, mais est bloqué dans cette démarche par la Serbie, qui ne reconnaît pas l’indépendance du pays, proclamée en 2008. La baisse de la fréquence occasionne un retard pour les horloges connectées au réseau électrique, ajustées sur le nombre d’impulsions par seconde qu’elles reçoivent.