14 mars 2018

Ça alors

Des studios s’engagent pour plus de diversité au cinéma

Le studio de production de cinéma Pearl Street Films, cofondé par les acteurs américains Ben Affleck et Matt Damon, a annoncé hier qu’il ajouterait une clause d’inclusion à tous ses prochains contrats pour garantir une meilleure diversité dans les équipes de leurs films. Le réalisateur et producteur Paul Feig a déclaré qu’il en ferait de même. Cette clause a été défendue lors de la cérémonie des Oscars début mars par l’actrice Frances McDormand, qui a encouragé les acteurs à la faire ajouter à leurs contrats. Imaginée par Stacy Smith, professeure à l’Université de Californie du Sud et spécialiste de la représentation de la diversité au cinéma, elle stipule que la moitié des équipes du film, casting compris, doit être constituée de femmes, ainsi que d’un pourcentage de personnes représentant des minorités ethniques ou porteuses de handicap.