15 mars 2018

Tout s'explique

Les socialistes désignent leur chef

Comment se déroule l’élection du premier secrétaire du Parti socialiste ?

Le premier tour de l’élection du premier secrétaire du Parti socialiste se déroule aujourd’hui de 17h à 22h dans les 3 200 sections locales du parti. Les adhérents du PS doivent choisir entre quatre textes d’orientation, chacun porté par un candidat à la tête du parti : Luc Carvounas, Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel et Olivier Faure. Si nécessaire, un second tour départagera le 29 mars les deux hommes arrivés en tête, mais les résultats de ce premier vote détermineront le nombre de représentants de chaque « courant » dans les instances dirigeantes. L’ordre d’arrivée sera connu aujourd’hui entre 23h et minuit, si des écarts suffisants existent entre les candidats, et le résultat détaillé du vote sera communiqué demain. Tous les militants ayant détenu une carte du parti depuis 2015, soit 102 000 personnes, ont le droit de voter, à condition qu’ils mettent à jour leur cotisation pour 2018.

Qu’est-ce qui distingue les candidats ?

Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et président du groupe des députés PS à l’Assemblée nationale, est le candidat soutenu par le plus grand nombre de cadres du parti. Il veut « s’appuyer sur les territoires » pour que le PS soit « un parti décentralisé ». Stéphane Le Foll, qui fut ministre de l’Agriculture de 2012 à 2017, est député de la Sarthe. Il est le seul à « assumer le quinquennat » de François Hollande et met l’accent sur des questions internationales telles que le réchauffement climatique ou le destin de l’Europe. Luc Carvounas, député du Val-de-Marne et ancien soutien de Manuel Valls, défend une gauche « arc-en-ciel » qui inclut « l’ensemble des forces progressistes, écologistes et républicaines dans une approche ouverte ». Emmanuel Maurel, député européen, est le candidat le plus à gauche des quatre. Il défend l’idée d’un programme commun de « la gauche non libérale » en 2022, auquel le mouvement de Jean-Luc Mélenchon La France insoumise serait appelé à participer, et affirme « la nécessité d’une voie socialiste distincte du social-libéralisme ».

Quelle présence garde le PS en France ?

Benoît Hamon, candidat du PS à l’élection présidentielle en 2017, a échoué en avril à se qualifier pour le second tour en réalisant un score historiquement bas de 6,3 %. À l’Assemblée nationale, le groupe Nouvelle gauche rassemble 28 députés socialistes et trois apparentés. Le groupe socialiste comptait 295 élus en 2012. Au Sénat, il est passé de 112 élus en 2014 à 78 à la suite des élections de septembre 2017. Cinq régions sont toujours dirigées par des membres du Parti socialiste. Au niveau municipal, il est plus compliqué de connaître l’état des forces du PS, les élus n’étant pas tenus d’être rattachés à un parti politique et de déclarer un éventuel changement d’affiliation. Les prochaines élections municipales, prévues en 2020, permettront de mieux mesurer l’évolution du PS à cet échelon.