19 mars 2018

Ça alors

Suspension sur Facebook d’une entreprise de profilage d’électeurs

Facebook a suspendu vendredi l’accès à son réseau social de Cambridge Analytica, une entreprise spécialisée dans l’analyse de données électorales qui a notamment travaillé pour la campagne présidentielle de Donald Trump. Facebook lui reproche d’avoir utilisé les données de certains de ses utilisateurs, collectées via une application téléchargée par environ 270 000 personnes. Présentée comme un projet de recherche universitaire, celle-ci visait à obtenir contre rémunération les données de personnes inscrites sur les listes électorales américaines, ainsi que certaines concernant leurs contacts sur Facebook. Les données ont été transmises à Cambridge Analytica, à l’insu de Facebook. 50 millions d’utilisateurs sont concernés, selon des articles publiés samedi par le New York Times et le Guardian. Le réseau social avait supprimé l’application en 2015 et obtenu la promesse que ces données avaient été détruites, mais affirme avoir appris récemment que cela n’avait pas été entièrement le cas.