21 mars 2018

Ça alors

San Francisco interdit la vente de fourrures neuves

Le conseil municipal de San Francisco, aux États-Unis, a voté hier l’interdiction de la vente de fourrures neuves dans la ville à partir de janvier 2019. Tous les produits seront concernés, comme les manteaux, les sacs ou les gants. Les contrevenants s’exposeront à une amende pouvant aller jusqu’à 1 000 dollars. Les commerçants ont toutefois la possibilité de vendre leur stock actuel jusqu’en 2020, tandis que la vente de fourrure d’occasion reste autorisée. San Francisco devient la première grande ville américaine à bannir la vente de fourrure neuve, après West Hollywood et Berkeley, également situées en Californie. Elle l’est aussi à Sao Paulo, au Brésil. Plusieurs pays ont interdit l’élevage d’animaux à fourrure, comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la République tchèque.