22 mars 2018

C'est leur avis

Les transports ne sont jamais gratuits

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé mardi le lancement d’une étude sur la gratuité des transports en commun dans la ville. Le journaliste Olivier Razemon, spécialiste de la mobilité, note sur son blog que la politique publique des transports ne passe pas que par le prix.

« Les transports ne sont jamais gratuits, quel que soit le sens que l’on donne au terme “gratuit”. Se déplacer, en train, en métro, en voiture et même à vélo ou à pied, c’est nécessairement, avec plus ou moins d’intensité, consommer de l’énergie, utiliser des infrastructures, mobiliser du personnel, occuper de l’espace, faire du bruit, polluer, etc. En d’autres termes, on ne se déplace pas sans conséquences. […] Il revient à la puissance publique d’encourager le mode de transport le plus adapté au trajet à parcourir, en fonction de sa longueur, de sa durée, de son coût pour la collectivité, de l’espace disponible, des nuisances. Cette incitation passe parfois par le prix, mais aussi, avec au moins autant d’efficacité, par l’espace, le confort, le temps de trajet. » Olivier Razemon