23 mars 2018

On fait le point

Sanctions commerciales entre la Chine et les États-Unis

Le ministère du Commerce chinois a dévoilé aujourd’hui une liste de produits américains sur lesquels il compte imposer des droits de douane plus élevés, en réaction aux sanctions commerciales annoncées hier soir par le président américain, Donald Trump. « La Chine n’a en aucun cas peur d’une guerre commerciale », a déclaré le ministre du Commerce. Parmi les près de 130 produits cités figurent du vin, des fruits, de la viande de porc et de l’aluminium recyclé. La Chine estime qu’elle engrangera ainsi 3 milliards de dollars.

Donald Trump a signé hier un document dans lequel il demande à son administration de fixer d’ici 15 jours les produits chinois auxquels appliquer des sanctions commerciales pouvant atteindre 60 milliards de dollars. Le président affirme ainsi vouloir répondre à « l’agression économique de la Chine ». Les États-Unis enregistrent avec le pays leur plus fort déficit commercial, d’un montant de 375 milliards de dollars en 2017, selon le gouvernement américain.

Cette décision intervient alors que le président américain a décidé hier d’exempter davantage de pays des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium qu’il a portées respectivement à 25 % et 10 % le 8 mars. Après le Canada et le Mexique, déjà dispensés, l’Union européenne ainsi que l’Argentine, l’Australie, le Brésil et la Corée du Sud ont obtenu de ne pas payer ces taxes, au moins jusqu’au 1er mai.