Secrets immortels. À l’occasion de la visite mardi d’Emmanuel Macron à l’Académie française, les journalistes de Franceinfo Camille Caldini et Guillemette Jeannot expliquent le fonctionnement de cette institution créée en 1634. L’article revient avec un malin plaisir sur les disputes autour de la nomination du philosophe Alain Finkielkraut en 2014, le fauteuil « maudit » n° 32, les privilèges immobiliers accordés aux membres et le débat autour de la féminisation des noms.

Punition consentie. Au Japon, de plus en plus de femmes âgées commettent de menus larcins et se retrouvent en prison. C’est un moyen, pour certaines, de combattre la solitude dans laquelle elles étaient confinées, d’éviter les difficultés économiques ou d’avoir accès à de meilleurs soins. La journaliste Shiho Fukada raconte sur le site américain Bloomberg comment les autorités tentent de faire face à ces nouvelles délinquantes et dresse de manière touchante le portrait de plusieurs d’entre elles.

Apprendre à compter. Vous ne comprenez toujours pas pourquoi il y a une telle différence entre les chiffres des manifestants donnés par les syndicats et par la police ? Le Monde rappelle qu’il n’est pas si aisé de compter une foule et vous met au défi. Vous devez estimer sur une vidéo le nombre de manifestants qui franchissent une diagonale. Attention, le niveau est de plus en plus élevé. Alors, vous comptez plutôt comme un policier ou comme un organisateur ?

Un nom difficile à porter. Gabriel a accepté à la trentaine d’être adopté par sa belle-mère, pour qu’elle se sente pleinement investie dans la famille. Mais il découvre une fois l’acte enregistré qu’il a également hérité de son nom, désormais accolé au sien. Or celui-ci est chargé d’une lourde histoire qu’il n’a pas envie de porter et ce patronyme va longtemps le poursuivre. Au micro du podcast Transfert, il raconte cette histoire intime rocambolesque, où les déconvenues s’enchaînent.