28 mars 2018

Ça se chiffre

Réchauffement de la planète

Dans un rapport publié jeudi, l’Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence des Nations unies, note que les années 2015, 2016 et 2017 ont été les trois plus chaudes depuis l’existence des relevés de température. 2017 a en moyenne été plus chaude de 1,08 °C par rapport à la période préindustrielle 1880-1900. L’OMM s’appuie sur une moyenne réalisée à partir de cinq séries de relevés de température fournies par des organismes américains, britannique, européen et japonais. Toutes montrent une hausse marquée de la température de la planète au cours de ces dernières décennies. Elle se rapproche de la limite fixée par l’accord de Paris en 2015, qui a établi la nécessité de contenir l’élévation de la température moyenne de la planète « nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels » et de poursuivre l’action menée pour limiter l’élévation de la température à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels.