28 mars 2018

Ça alors

Des oursons qui protègent leur mère

Les ourses brunes gardent davantage leurs petits auprès d’elles pour mieux se protéger contre la chasse. C’est la conclusion d’une étude menée pendant 22 ans en Suède par une équipe internationale de chercheurs, dont les résultats ont été publiés hier dans la revue Nature Communications. En Suède, il est interdit depuis 1986 pour un chasseur de tuer une ourse accompagnée de sa progéniture. Selon l’étude, une femelle solitaire a quatre fois plus de risques d’être abattue. Les chercheurs estiment que les ourses ont donc adapté leur comportement pour se protéger. Auparavant, les femelles gardaient leurs oursons près d’elles pendant environ 18 mois. Or ils ont constaté que près de 36 % des ourses ne sevraient désormais leurs petits qu’au bout de deux ans et demi, une durée qui n’avait jamais été observée avant 1995.