• Puigdemont arrêté. L’ancien président de la Catalogne Carles Puigdemont, en exil en Belgique depuis octobre, a été arrêté dimanche en Allemagne au retour d’un déplacement en Finlande. La justice espagnole avait émis deux jours plus tôt un mandat d’arrêt européen contre lui pour son rôle dans l’organisation le 1er octobre d’un référendum d’indépendance non autorisé. Le tribunal allemand chargé de décider du sort du leader indépendantiste a annoncé qu’il « resterait en détention » jusqu‘à ce qu’une décision soit prise concernant sa remise à l’Espagne.

  • Déficit public en baisse. La France a enregistré en 2017 un déficit public de 59,3 milliards d’euros, soit 2,6 % du PIB, a déclaré lundi l’Insee, l’institut national de statistiques. Le déficit est en baisse de 22 % par rapport à 2016. Ce résultat est essentiellement lié à une amélioration de la croissance économique qui a entraîné une hausse des rentrées fiscales. C’est la première fois depuis 2007 que le déficit repasse en dessous du seuil de 3 % exigé par les traités européens.

  • Protestation dans les universités. Les universités de Rouen ou Paris-I ont rejoint cette semaine une dizaine de campus bloqués ou fermés à la demande de leur administration en raison des perturbations. Des étudiants et des professeurs protestent contre la réforme de l’université, après la promulgation d’une loi instaurant la plateforme Parcoursup, qui conditionne l’accès à l’enseignement supérieur. Les syndicats étudiants et certains professeurs dénoncent la « sélection » qu’elle impose.

  • Expulsions de diplomates. Les États-Unis ont annoncé lundi l’expulsion de 60 diplomates russes et la fermeture du consulat de Russie à Seattle en réponse à la tentative d’assassinat, imputée à la Russie, d’un agent double russe au Royaume-Uni début mars. Le même jour, les pays de l’Union européenne et d’autres pays occidentaux ont pris des mesures comparables. En fin de semaine, la Russie a mis en œuvre une politique de réciprocité en annonçant l’expulsion d’un nombre équivalent de diplomates, pays par pays, et la fermeture du consulat des États-Unis à Saint-Pétersbourg.