• Lanceur d’alerte arrêté. L’ancien informaticien franco-italien de la banque HSBC en Suisse, Hervé Falciani, lanceur d’alerte à l’origine de la révélation du scandale d’évasion fiscale des « Swissleaks », a été arrêté hier à Madrid à la demande de la Suisse, puis libéré ce matin sous contrôle judiciaire. La justice helvétique l’avait condamné en 2015 à cinq ans de prison pour espionnage économique, mais il s’était réfugié en France.

  • Mesures sur l’autisme. À la veille de la présentation d’un plan d’action par le Premier ministre, l’Élysée a annoncé que 340 millions d’euros seraient consacrés sur cinq ans à la recherche, au dépistage et à la prise en charge de l’autisme. Lors d’une visite dans un service hospitalier spécialisé à Rouen, le président de la République a précisé qu’un forfait de remboursement pour les dépistages serait mis en place à partir de 2019 pour les parents.

  • Partage de données via Facebook. Facebook a estimé hier dans un communiqué que le partage de données personnelles avec la société britannique Cambridge Analytica, spécialisée dans le profilage politique, concernait « jusqu’à 87 millions de personnes », soit 37 millions de plus que les estimations publiées mi-mars par le New York Times et le Guardian. Cambridge Analytica avait récupéré en 2014, via un questionnaire auquel ont répondu 270 000 personnes, les données de millions de leurs amis.

  • Donald Trump mobilise la Garde nationale. Le président américain, Donald Trump, a ordonné hier l’envoi de la Garde nationale à la frontière avec le Mexique pour contenir l’immigration clandestine. Ce corps de réserve de l’armée américaine était déjà intervenu à la frontière en 2010, sur ordre de Barack Obama. Les interpellations de personnes tentant de franchir clandestinement cette frontière ont fortement augmenté en mars selon les chiffres officiels.