5 avril 2018

Ça peut servir

Détecter le « fait maison » au restaurant

Depuis 2014, un logo « fait maison » représentant une casserole surmontée d’un toit permet aux consommateurs d’identifier les restaurants proposant des plats entièrement cuisinés sur place avec des produits crus et non assemblés. L’utilisation de ce logo n’est cependant pas obligatoire. Une observation simple peut aussi vous donner un indice sur la qualité des préparations. Alain Tortosa, cocréateur d’un site qui recense les établissements pratiquant le « fait maison », conseille d’estimer un ratio « entre le nombre de tables et le nombre de plats proposés sur la carte ». Plus le nombre de plats est important par rapport à la taille du restaurant et « plus la probabilité d’avoir des plats industriels est importante », expliquait-il à France Info en 2013.