7 avril 2018

On revient au début

Les progrès de l’intelligence artificielle

Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière que l’État investirait 1,5 milliard d’euros au cours de son quinquennat pour soutenir le développement de l’intelligence artificielle. Ce secteur touche à plusieurs domaines de recherche, comme la robotique ou l’apprentissage automatique de la machine, et vise à assister l’humain ou à prendre en charge certaines de ses activités.


Le concept

L’intelligence artificielle est la capacité, pour une machine ou un programme informatique, de faire des tâches qui sont normalement effectuées par un être humain, comme l’apprentissage, la prise de décision ou l’interprétation. Cette notion est d’abord apparue dans la science-fiction. L’auteur tchèque Karel Capek, le premier à utiliser le mot « robot », met en scène en 1920 dans sa pièce « R.U.R. (Les robots universels de Rossum) » des automates à figure humaine capables de raisonner. Les scientifiques s’y intéressent dans les années 1950, environ dix ans après l’apparition des premiers ordinateurs. Le terme d’intelligence artificielle apparaît pour la première fois dans l’intitulé d’une conférence organisée en 1956, par des scientifiques américains comme John McCarthy et Marvin Minsky.

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement brief.me pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte