9 avril 2018

Ça alors

Des données plus accessibles pour prévenir la violence armée

Le gouverneur du New Jersey, aux États-Unis, a signé vendredi un décret pour diffuser, dès le mois prochain, des statistiques sur les violences commises avec des armes à feu dans l’État. Ces données n’étaient jusqu’ici accessibles que sur demande auprès du FBI. Le département de la Justice et de la Sécurité publique de l’État et la police locale prévoient de mettre en ligne des informations comme le type d’arme utilisée, le crime commis, le nombre de personnes tuées, la commune dans laquelle l’événement s’est déroulé et l’origine des armes à feu impliquées. Selon les autorités, 80 % des armes utilisées pour des crimes au New Jersey viennent de l’extérieur. Elles entendent ainsi dénoncer la politique trop peu restrictive d’autres États. Selon un classement d’une organisation américaine de prévention de la violence armée, le New Jersey est le troisième État américain avec les plus fortes restrictions concernant les armes à feu.