10 avril 2018

C'est leur avis

Assad veut discréditer les États-Unis

Plusieurs organisations humanitaires ont affirmé qu’une attaque chimique avait eu lieu samedi à l’est de Damas, la capitale syrienne. Thanassis Cambanis, membre du centre de réflexion américain Century Foundation, estime dans The Atlantic que le président syrien, Bachar el-Assad, souhaite ainsi discréditer les États-Unis.

« Assad est déterminé à renforcer sa mainmise sur la Syrie, peu importe à quel point il devra détruire son pays pour récupérer totalement le pouvoir. Et avec l’appui de Poutine, il est déterminé à complètement discréditer ce qui reste de la communauté internationale et de l’autorité des États-Unis. Ils ne peuvent pas être sûrs de ce que Trump va faire, mais leur usage apparemment désinvolte d’armes chimiques un an après l’attaque similaire de Khan Cheikhoun suggère qu’ils sont raisonnablement persuadés que le président américain ne mènera aucune action d’envergure. » Thanassis Cambanis