10 avril 2018

Ça peut servir

Mieux prononcer l’anglais

Il n’y a pas que pour le mot « the » que la prononciation de l’anglais n’est pas évidente. Certains mots, à l’orthographe très proche, ne riment absolument pas, comme « bear » et « gear » ou « great » et « meat ». Le « y » d’« analysis » ne sonne pas comme celui d’« analyse ». Pour déjouer ces pièges et apprendre à dire des mots au sens évident, mais à la prononciation compliquée, comme « comfortable » et « hierarchy », le site The Free Dictionary ou son application mobile est un outil efficace. Il suffit d’entrer le terme recherché et de cliquer sur l’icône représentant un haut-parleur pour l’entendre lu à voix haute. Google Traduction propose une fonction similaire, mais The Free Dictionary a l’avantage d’offrir les prononciations britannique et américaine. À tester avec « tomato », « director » ou « matter ».