11 avril 2018

Ça se chiffre

La réduction du nombre de parlementaires

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a présenté la semaine dernière un projet de réforme institutionnelle prévoyant de faire passer le nombre de députés de 577 à 404, dont 15 % seraient élus à la proportionnelle, et le nombre de sénateurs de 348 à 244. La France, qui compte déjà un nombre de parlementaires par habitant parmi les plus réduits de l’Union européenne, se situerait ainsi juste derrière l’Allemagne. C’est ce que montre le graphique ci-dessus, pour lequel nous avons choisi de ne retenir que les États de l’Union européenne comptant plus de 10 millions d’habitants. Il est en effet justifié que le nombre de parlementaires par habitant soit plus élevé dans des pays à population bien moindre, comme Malte (67 pour environ 460 000 habitants, soit plus de 14 pour 100 000) pour qu’un nombre minimum de parlementaires contribue au débat démocratique.