• Concertation suspendue à la SNCF. L’intersyndicale CGT-Unsa-CFDT-Sud de la SNCF a annoncé suspendre la concertation avec la ministre des Transports, Élisabeth Borne, sur la réforme de l’entreprise publique de transport ferroviaire et demandé à être reçue par le Premier ministre, Édouard Philippe. Des rassemblements ont eu lieu cet après-midi dans une centaine de villes contre la politique d’Emmanuel Macron, à l’appel des syndicats CGT et Solidaires qui avaient souhaité rassembler les cheminots, les salariés du secteur public ou ceux de l’énergie.

  • Réunification familiale. L’Assemblée nationale a adopté l’article 3 du projet de loi « asile et immigration » qui permet aux mineurs reconnus comme réfugiés de faire venir leurs frères et sœurs et non plus seulement leurs parents. Cette mesure de « réunification familiale » concerne quelques centaines de personnes.

  • Grève à Air France. Après neuf jours de grève depuis février, l’intersyndicale de la compagnie aérienne Air France a rejeté le projet d’accord de la direction et annoncé de nouvelles journées de mobilisation début mai, sans préciser de date. Les salariés réclament une augmentation de 5,1 % de leurs salaires, non revalorisés depuis 2011, tandis que la direction propose 2 % d’augmentation de salaire pour 2018 et 5 % de hausse pour les trois années suivantes si la compagnie réalise un certain objectif de bénéfices.

  • Acier et aluminium. Comme la Chine avant elle, la Russie a saisi l’Organisation mondiale du commerce (OMC) au sujet des droits de douane imposés par les États-Unis sur l’acier et l’aluminium, deux matériaux dont elle est l’un des principaux producteurs. Début mars, le président américain, Donald Trump, avait annoncé une hausse de 25 % des taxes sur les importations d’acier et de 10 % sur celles d’aluminium, mais avait finalement exempté plusieurs pays comme le Canada ou les États membres de l’UE.

  • Condamnations en Turquie. Un tribunal turc a condamné à la prison à perpétuité 18 personnes pour le meurtre d’un sous-officier. Ce dernier avait joué un rôle déterminant dans l’échec de la tentative de putsch de juillet 2016 en tuant l’un des généraux qui en était à l’origine avant d’être tué à son tour.