19 avril 2018

C'est leur avis

Gare à l’immobilisme de Merkel

Le chef de l’État français, Emmanuel Macron, a rencontré aujourd’hui la chancelière allemande, Angela Merkel, pour parler notamment de la zone euro. Pour Peter Müller, spécialiste des questions européennes de l’hebdomadaire Der Spiegel, l’enthousiasme du président français risque de se heurter à l’immobilisme de la dirigeante allemande.

« On doit saluer la patience avec laquelle Macron attend un signe de vie de Berlin. Particulièrement parce qu’il semble qu’elle ne sera pas récompensée. Les idées de Macron pour réformer l’Union économique et monétaire, en particulier, ne trouveront pas de réponse. C’est dangereux. Au lieu de miser sur l’essoufflement de Macron, Merkel devrait lui venir en aide. Avec son sens du réalisme et son goût du détail, la chancelière pourrait trouver le moyen d’ancrer ses grandes visions abstraites et de les concrétiser. » Peter Müller