• Vote de la réforme de la SNCF. L’Assemblée nationale a voté mardi en première lecture le changement de statut de la SNCF, qui deviendra une société nationale à capitaux publics, la fin du recrutement au statut de cheminot et le calendrier de l’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire. Le statut de cheminot comporte plusieurs spécificités, notamment en matière de sécurité de l’emploi, de progression des carrières ou de régime de retraite. Le gouvernement a précisé mercredi qu’il prendrait fin le 1er janvier 2020 pour les nouveaux embauchés.

  • Élections anticipées en Turquie. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé mercredi que les élections présidentielle et législatives prévues fin 2019 auraient lieu le 24 juin de cette année. Le chef de l’État a justifié cette décision par la situation économique de son pays et « l’accélération des développements » en Syrie, où il a estimé que les récentes frappes américaines, françaises et britanniques étaient « appropriées » et où il a lancé une offensive contre des combattants kurdes.

  • Fin du blocage de Tolbiac. Les forces de l’ordre ont mis fin hier matin au blocage de la faculté de Tolbiac, dans le XIIIe arrondissement de Paris, par une centaine d’étudiants opposés à la réforme de l’accès à l’université. Les étudiants ne pourront « probablement » pas être accueillis à Tolbiac avant la rentrée de septembre, a estimé le directeur du site, en raison du temps nécessaire pour sa remise en état. Environ 20 universités restaient affectées par des blocages hier, selon un comptage des Décodeurs du Monde.

  • Réforme de la justice. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a présenté hier son projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la justice. Elle vise à encourager les modes de règlement à l’amiable, à décharger les juridictions de certaines tâches, à simplifier les procédures d’instruction et à proposer des peines alternatives pour limiter la surpopulation carcérale.