26 avril 2018

Ça peut servir

Éviter les aliments ultratransformés

Une étude publiée en février par des chercheurs français dans la revue médicale britannique British Medical Journal met en avant le lien entre la consommation d’aliments ultratransformés et le risque de développer un cancer. Les aliments ultratransformés sont des produits conçus grâce à l’ajout de colorants, d’édulcorants et d’autres additifs. Dans son dernier hors-série, intitulé « Ces aliments qui nous empoisonnent », le magazine 60 Millions de consommateurs donne plusieurs indices pour les repérer : « la présence d’ingrédients dénaturés, comme les amidons modifiés ou les émulsifiants (E466, E468, E469…), d’exhausteurs de goût (glutamate, par exemple), de sirop de glucose ou de fructose ». Il recommande de se tourner de préférence vers des aliments frais, nature ou surgelés plutôt que vers des produits en conserve.