9 mai 2018

Ça se chiffre

Dépenses militaires

Tous pays confondus, les dépenses militaires sont passées de 2,4 % à 2,2 % du PIB mondial entre 2008 et 2017, selon un rapport publié la semaine dernière par l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri), un institut d’études stratégiques. Certains pays ont augmenté la part consacrée à la défense dans leur production, comme l’Arabie saoudite, passée de 7,4 % à 10 %, et la Russie, de 3,3 % à 4,3 %, qui interviennent respectivement au Yémen et en Syrie depuis 2015. Si la part de leurs dépenses militaires a reculé depuis 2008, les États-Unis restent le pays qui dépense le plus, avec 610 milliards de dollars en 2017, soit 35 % du total mondial, loin devant la Chine et l’Arabie saoudite. Le Congrès américain a voté en mars un budget 2018 en forte hausse, à 700 milliards de dollars. Emmanuel Macron s’est engagé à porter le budget de la Défense à 2 % du PIB d’ici à 2025 pour répondre à un engagement pris auprès de l’Otan. Pour le Sipri, qui inclut dans son calcul les dépenses de gendarmerie et les surcoûts des opérations extérieures, les dépenses militaires de la France atteignent déjà 2,3 % de son PIB.