9 mai 2018

Ça alors

Facebook face au référendum irlandais sur l’IVG

À quelques jours de l’organisation par l’Irlande, le 25 mai, d’un référendum sur l’avortement, Facebook a annoncé hier le blocage des publicités liées au référendum émises par des annonceurs basés à l’étranger. Le groupe américain a demandé aux organisations participant à la campagne de lui signaler les annonces suspectes. Facebook explique que cette décision s’inscrit dans le cadre de ses « efforts engagés pour protéger l’intégrité des élections et référendums des influences indues » après les accusations d’ingérences étrangères dans les campagnes du référendum sur le Brexit et de la présidentielle américaine en 2016. Le référendum porte sur l’abrogation d’un article de la Constitution qui empêche toute législation autorisant l’avortement. Aujourd’hui, l’IVG est interdite en Irlande, sauf en cas de risque majeur pour la mère.