11 mai 2018

Ça alors

Spotify sanctionne les violences sexistes

La plateforme de musique en ligne suédoise Spotify a annoncé hier qu’elle retirait les morceaux des chanteurs américains R. Kelly et XXXTentacion de ses playlists en raison de soupçons de violences contre des femmes. « Quand un artiste ou un auteur fait quelque chose de particulièrement nocif ou haineux, cela peut affecter la façon dont nous travaillons avec lui », a déclaré l’entreprise au magazine américain Billboard. Les chansons des deux artistes restent disponibles, mais elles ne sont plus promues auprès des utilisateurs. Le mouvement de défense des victimes d’abus sexuels Time’s Up, créé en janvier par plusieurs personnalités du monde du spectacle, avait lancé fin avril un appel à mettre fin à la carrière de R. Kelly. Le chanteur est accusé de violences par plusieurs femmes, mais n’a jamais été condamné. Accusé d’avoir frappé une femme enceinte, XXXTentacion est en attente de son procès.