Publicités russes. Les élus démocrates de la commission du renseignement de la Chambre des représentants aux États-Unis ont mis en ligne une page rassemblant les 3 000 publicités achetées sur Facebook par l’Internet Research Agency, une entreprise spécialisée dans la diffusion sur Internet de messages favorables au gouvernement russe. Créées la plupart du temps pour semer la division, elles sont parfois délirantes, comme ce dessin d’un diable en plein bras de fer avec Jésus qui affirme que s’il l’emporte, Hillary Clinton sera élue.

Élections folles en Malaisie. Comment se passe une alternance politique dans un pays qui n’a connu qu’un seul camp au pouvoir depuis son indépendance en 1957 ? Envoyée spéciale de Libération en Malaisie, Laurence Defranoux raconte de manière enlevée comment le pouvoir a tout fait pour empêcher les électeurs de se rendre aux urnes et comment un ancien Premier ministre âgé de 92 ans et passé dans l’opposition a réussi à remporter le scrutin.

Les engagements du quinquennat. Après un an à l’Élysée, Emmanuel Macron tient-il ses engagements ? La rubrique Les Décodeurs du Monde s’est replongée dans son programme et tire un bilan détaillé de son application. Si huit promesses sont réalisées et 45 en cours, 24 sont incertaines, six partiellement tenues et deux brisées.

Cannes à la maison. À l’occasion de la 71e édition du Festival de Cannes, Arte diffuse et laisse ensuite en ligne pendant une semaine plusieurs chefs-d’œuvre du cinéma primés lors d’éditions précédentes, comme « Le Vent se lève », de Ken Loach, « La Vie d’Adèle », d’Abdellatif Kechiche, et « Les Délices de Tokyo », de Naomi Kawase.