15 mai 2018

C'est leur avis

Une occasion manquée entre Israël et la Palestine

Pour le chroniqueur du Washington Post Dana Milbank, le transfert hier de l’ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem est une occasion manquée d’avancer dans la résolution du conflit israélo-palestinien.

« Pendant que les troupes israéliennes tuaient des dizaines de manifestants palestiniens à Gaza lundi, des représentants de l’administration Trump célébraient avec des dignitaires israéliens à 80 kilomètres de là, à Jérusalem, l’ouverture de l’ambassade américaine et vantaient leur dévouement commun en faveur de la paix. […] Le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem aurait pu être un moment d’unité et de fraternité. Au lieu de cela, comme presque tout ce que touche Trump, c’est devenu un symbole de division et de violence. Cela aurait pu être la pierre angulaire d’un accord de paix, comme l’avaient espéré les précédentes administrations républicaines et démocrates. Au lieu de cela, il a anéanti tout espoir d’une solution à deux États. » Dana Milbank