16 mai 2018

Ça alors

Les petites filles meurent davantage en Inde

En Inde, les petites filles âgées de moins de cinq ans meurent davantage que les garçons de leur tranche d’âge, en raison des discriminations qu’elles subissent. C’est le résultat d’une étude de l’Institut international d’analyse des systèmes appliqués, un institut de recherche basé en Autriche, publiée hier dans la revue scientifique The Lancet. Selon la Banque mondiale, la mortalité infantile est, en moyenne dans le monde, plus élevée chez les garçons que chez les filles. Or c’est l’inverse qui se produit en Inde. L’étude montre que pour 1 000 naissances, l’Inde enregistre 18,5 morts de filles de moins de cinq ans de plus que le reste du monde, soit 239 000 décès chaque année. Ils expliquent cette différence par la négligence en termes de nutrition et de soins dont sont victimes les petites filles, dans un pays où de nombreux parents privilégient la naissance de garçons.