17 mai 2018

Ça alors

Le gouvernement britannique nationalise une ligne ferroviaire

Le ministre britannique des Transports, Chris Grayling, a annoncé hier devant la Chambre des communes que la ligne ferroviaire de la côte est du Royaume-Uni, qui relie les principales villes écossaises à Londres, serait nationalisée de manière temporaire à partir du 24 juin. Virgin Trains East Coast, détenue à 90 % par Stagecoach, la deuxième plus grosse entreprise britannique de transport de passagers, avait obtenu en 2015 l’exploitation de la ligne jusqu’en 2023. Le groupe est toutefois dans l’impossibilité de verser à l’État les sommes promises en échange. Depuis la privatisation du réseau ferré national en 1994, c’est la troisième fois que cette liaison ferroviaire est temporairement renationalisée, la dernière nationalisation ayant duré de 2009 à 2015. Le Parti travailliste, le principal parti d’opposition, défend la nationalisation permanente de toutes les lignes ferroviaires du pays.