18 mai 2018

C'est leur avis

Une rupture de l’alliance transatlantique

L’éditorialiste du Washington Post David Ignatius s’inquiète de l’affaiblissement des relations américano-européennes que provoque la politique de Donald Trump, en particulier sa décision d’imposer des sanctions aux entreprises, y compris européennes, qui continueront à commercer avec l’Iran.

« Le traitement méprisant que le président Trump inflige à l’Europe commence à éroder l’alliance transatlantique, qui a été pendant de nombreuses décennies le principal pilier de la politique de sécurité nationale des États-Unis. […] Son style dérangeant est généralement jugé déstabilisant pour des adversaires lointains à Pyongyang, Téhéran ou Pékin. Mais les bombes diplomatiques ont également explosé dans la capitale de l’Union européenne – comme à Paris, Berlin et Londres – et elles semblent avoir causé de vrais dégâts. […] Les Américains ont considéré le soutien des Européens comme acquis depuis si longtemps que peu d’analystes ont envisagé ce à quoi ressemblerait une véritable rupture dans l’alliance transatlantique. » David Ignatius