Reportage volcanique. Gianrigo Marletta, journaliste reporter d’images pour l’AFP, a beau être né près de l’Etna en Italie et avoir couvert les éruptions de plusieurs volcans en Indonésie, il a assisté début mai à Hawaï à l’une des scènes les plus incroyables qu’il ait eu à filmer. Dans une note de blog publiée sur l’AFP, il raconte comment cette nouvelle éruption a réussi à le surprendre, lui que ses collègues surnomment « l’expert en volcans ».

Double vie syrienne. Photojournaliste indépendant, Fred, qui s’est choisi un pseudonyme, publie dans Le Monde un article dans lequel il revient en photo et à travers des témoignages sur la division qui règne en Syrie, depuis le début du conflit en 2011. De Damas à Alep, de Homs à Lattaquié, il raconte cette société tiraillée – entre une jeunesse dorée et une autre décimée, entre les rebelles et les soutiens à Bachar el-Assad –, donnant un accès rare aux diverses opinions de la population.

Laurel et Yanny. Si vous êtes passés à côté cette semaine, il est temps de vous soumettre à un test auditif : entendez-vous plutôt « Laurel » ou « Yanny » ? Chez Brief.me, on est très partagés. (Les plus jeunes avancent des arguments générationnels.) Une fois l’opération effectuée, refaites le test en écoutant par étape tous les extraits disponibles dans cet article du New York Times. Vous parviendrez alors enfin à entendre l’autre nom que celui que vous percevez, sans forcément comprendre cet étrange phénomène.

Trajets quotidiens extraordinaires. Quoi de plus banal que les trajets entre le domicile et le travail ? Le photographe du Washington Post Matt McClain, qui s’attache à « trouver de la beauté dans l’ordinaire » en a fait le sujet d’un travail « né de la lumière et de la couleur ». Choisissant ses journées en fonction de la météo, il a photographié les « commuters » de Washington pour capter des mouvements, des ombres ou des visages illuminés par les téléphones portables.