22 mai 2018

Ça alors

Premières réussites pour des greffes de trachées artificielles

L’équipe médicale de l’hôpital Avicenne de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, a annoncé dimanche dans la revue scientifique Journal of the American Medical Association avoir implanté un organe respiratoire artificiel, réalisé à partir d’une aorte, sur 12 patients entre 2009 et 2017. C’est la première fois au monde que de telles opérations ont été menées avec succès. Les aortes, prélevées sur des donneurs décédés, ont été cryogénisées, c’est-à-dire conservées à -80°C. Une fois implantées et soutenues temporairement à l’aide d’un tuteur, elles ont notamment permis la reconstruction de trachées. Certains des patients greffés qui souffraient de lésions cancéreuses de l’appareil respiratoire sont aujourd’hui guéris alors qu’il n’existait aucun traitement pour eux.