23 mai 2018

Ça se chiffre

Les difficultés de l’Italie

Le Mouvement 5 étoiles (antisystème) et la Ligue (anti-immigration), arrivés en tête des élections parlementaires du 4 mars en Italie, se sont mis d’accord la semaine dernière pour former un gouvernement de coalition. Le pays qu’ils se proposent de diriger peine à sortir de la crise économique de 2008. Parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui regroupe les 35 pays les plus industrialisés, seules l’Espagne et la Grèce avaient un taux de chômage plus élevé en 2017. L’Italie fait partie des pays de l’Union européenne où la croissance est la plus faible ces dernières années. En pourcentage de son PIB, sa dette est l’une des plus élevées de l’UE, seulement dépassée par celle de la Grèce. Les difficultés économiques italiennes ont été l’un des thèmes de la campagne électorale, également marquée par la question de l’immigration, l’Italie étant le premier pays d’entrée des migrants vers l’Europe.