29 mai 2018

C'est leur avis

Les migrants, héros ou rien

Emmanuel Macron a annoncé hier que Mamoudou Gassama, un Malien sans-papiers qui a escaladé samedi un immeuble à mains nues jusqu’au quatrième étage pour sauver un enfant suspendu dans le vide, serait naturalisé français. Balla Fofana, journaliste à Libération, regrette que les migrants doivent accomplir un acte héroïque pour être considérés, comme Lassana Bathily qui avait caché des clients du supermarché Hyper Cacher lors d’un attentat terroriste en 2015.

« Aux migrants extraordinaires, la patrie est reconnaissante. Derrière la dictature de l’émotion choisie, derrière la belle histoire déculpabilisante, derrière la leçon d’humanisme, que reste-t-il ? […] Si vous êtes un exilé et que vous avez bravé la faim, la soif, si vous avez brûlé les frontières sans que votre carcasse ne s’échoue en Tunisie ou en Libye, si vous n’êtes pas allé remplir la panse insatiable de la Méditerranée, si vous venez d’atteindre l’Europe, encore un effort. Vous n’êtes qu’en demi-finale ! […] Qu’à un coup d’éclat de rejoindre les modèles républicains que sont Lassana Bathily et Mamoudou Gassama. » Balla Fofana